3-5-2: Trapp remet la faute sur les joueurs

1816 0

Qui est le fautif ? Question à laquelle la presse sportive ne peut s’empêcher de chercher une réponse après une élimination en Champion’s League. Pour le match de quart de finale retour contre Manchester City, Laurent Blanc avait innové et surpris en passant d’une formation en 4-3-3 habituelle à un 3-5-2. Forcément, après un match extrêmement pauvre et une élimination surprise, c’est donc Blanc qui était visé.

Mais Kévin Trapp n’est pas d’accord. Le coach impose une tactique, et c’est aux joueurs selon lui de faire la différence:

« Bien sûr qu’on l’avait travaillé. On ne fait rien en match qu’on n’a jamais fait avant. On était d’accord. De temps en temps, c’est pas mal de changer la tactique. Si ça avait bien marché, personne n’aurait parlé de ça. Là, on a été éliminé et tout le monde en a parlé. Je ne sais pas pourquoi. Au final, ce sont nous, les joueurs, qui doivent faire la différence sur le terrain. Ça n’a rien à voir avec la tactique. » (RMC)

Quoi qu’il en soit, peu importe le nom du fautif puisqu’au final, on se donnera rendez-vous la saison prochaine pour une nouvelle chance d’aller plus loin en Ligue des Champions !

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *