Christophe Dugarry lui demande de changer son attitude et son comportement !

Le président de la fédération Française de Football, Noël Le Graët est prêt à revoir Adrien Rabiot sous les couleurs de l’équipe de France à certaines conditions. Ce pas en avant fait de la part de la fédé, doit être un électrochoc pour le milieu de terrain parisien selon le consultant d’RMC Christophe Dugarry !

« Je trouve que le président lui tend la main. J’apprends qu’il va accepter le rendez-vous, il aurait été capable de ne pas le faire, je n’aurais pas été surpris. (…) Il ne s’attendait pas à ne pas aller à la Coupe du monde ? Il aurait dû voir les deux matches qu’il a faits en équipe de France où il a été assez catastrophique, où il n’arrivait pas à courir parce que soi-disant , il avait froid… Il suffit de regarder ses prestations pour comprendre pourquoi il n’a pas été en équipe de France. Donc ce serait bien qu’il ait un peu de recul ce garçon, j’ai l’impression qu’il n’a absolument aucun recul sur ses performances. Je ne désespère pas que les choses changent parce qu’il va falloir qu’il ait cette lucidité-là, où tout du moins que son entourage soit capable de lui faire comprendre que certes, il a du talent (…), mais que le football ne se joue pas seulement à ce niveau-là. À lui de saisir cette main, je ne suis pas persuadé que l’équipe de France ait forcément besoin du Rabiot actuel (…) maintenant ce serait dommage que le maillot France se passe de l’un de ses plus beaux talents (…) c’est un joueur assez atypique, qui sait faire des choses que peu savent faire, il sait donner un rythme au match, il a un bon pied gauche, il sait marquer des buts, il sait faire plein de chose, c’est un joueur très intéressant. Ce serait dommage d’en priver l’équipe de France, mais c’est lui qui s’en prive tout seul. Et tant qu’il restera dans cette attitude, c’est lui qui se privera du bonheur de porter ce maillot et de faire de grandes compétitions. Le président lui tend la main, à lui de la saisir, mais surtout à lui de changer de comportement et d’attitude. J’ose espérer qu’il en sera capable, je n’en suis pas totalement convaincu.» a confié Christophe Dugarry dans son émission sur RMC.