Féminines: Paris n’a jamais fait le poids

  • 3 mai 2016
  • 84 Views
  • 0

Les parisiennes retrouvées Lyon pour la quatrième fois de la saison ce soir. Un match sans enjeu au vue de la claque du match aller, 7-0 au Parc OL la semaine dernière. Pourtant les parisiennes avaient le droit aux honneurs, en disposant pour ce match du Parc des Princes, où plus de 5000 personnes étaient venus applaudir cette demie finale retour de l’UEFA Women’s Champions League.

On attendait une réaction d’orgueil de la part des joueuses de Farid Benstiti. Jessica Houara avait prévenu « On a subi une humiliation dimanche dernier. C’est important de laver l’affront et de montrer un autre visage« , Kenza Dali renchérissait  » C’est le strict minimum de mouiller le maillot, de transpirer« . C’était donc avec une grande impatiente qu’on attendait ce match, qui se promettait relevé et disputé.

Le coach parisien, privé de Laure Boulleau et Laura Georges, blessées au match aller, avait choisi de ne pas retenir la meilleure buteuse de la compétition, Anja Mittag et d’aligner une attaque sans vraiment d’attaquante de pointe mais avec trois joueuses techniques, Kenza Dali, Cristiane et Rosana, pour tenter de perturber la défense lyonnaise.

Les premières minutes sont disputées et le PSG montre un tout autre visage qu’au match aller. Combattives et solidaires, elles sont les premières aà se mettre en évidence avec Rosana. Ann Katrin Berger sauve par deux fois le PSG en repoussant les tirs de Lotta Schellin avant que la suédoise ne remporte son duel juste avant la pause (1-0). La deuxième période est beaucoup moins enthousiasmante, les lyonnaises se contentant de se passer le ballon au milieu du terrain et les parisiennes essayant sans vraiment y croire d’approcher les cages de Sarah Bouhaddi.

Lyon rejoint sans difficulté Wolfbourg en finale de l’UWCL le 26 mai et tentera de glaner sa troisième couronne européenne. Du côté parisien, cette saison ratée, une nouvelle fois sans trophée, marquera un renouveau à l’intersaison, avec sûrement beaucoup de départ. Selon BeIN, la capitaine suédoise du PSG, Caroline Seger, serait en négociations avec Lyon alors que Shirley Cruz pourrait rejoindre Barcelone.

La réaction de Farid Benstiti: « Je n’avais pas de doute sur le fait que nos joueuses puissent rebondir. S’accrocher après un 7-0 ce n’était pas facile, mais je suis satisfait de l’état d’esprit. On peut finir ce match à 1-1. On a joué au Parc des Princes comme on aurait du jouer à Lyon, c’est frustrant. Quand les joueuses sont solides ensemble on est difficile à battre. On a maintenant un match extrêmement important pour le club mercredi. Si on peut assurer rapidement une 4e qualification consécutive en Champions League, cela me permettrait de lancer les jeunes – dont celles qui ont joué ce soir – sur les derniers matches. »

La feuille de match:

PARIS SAINT-GERMAIN – OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-1 (0-1)
UEFA Women’s Champions League – Demi-finales retour – Parc des Princes
But : Schelin (44e).
PARIS SAINT-GERMAIN : Berger – Houara-d’Hommeaux, Delannoy, Erika, Morroni – Dahlkvist, Seger (c), Cruz – Dali, Rosana (Geyoro, 79e) – Cristiane (Delie, 88e).
LYON : Bouhaddi – Bremer, M’Bock Bathy (Kumagai, 61e), Renard (c), Tarrieu – Henry (Abily, 46e), Kaci – Thomis, Necib, Hegerberg (Le Sommer, 46e) – Schelin.

Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *