FFF : Elle se plaint, et pourtant elle est à l'origine de tout !

FFF : Elle se plaint, et pourtant elle est à l’origine de tout !

La sortie médiatique de Véronique Rabiot concernant le traitement de son fils au sein du PSG a sûrement fait grincer des dents au sein du club parisien.

Et pourtant tout ce qui arrive aujourd’hui, est sûrement, en grande partie, dû à son comportement déplacé et hautain qu’elle entretien lorsqu’il s’agit de gérer la carrière de son fils. Car avec l’équipe de France, c’est exactement le même scénario…. Le président de la FFF Noël Le Graët explique, dans le colonnes de l’Equipe, pourquoi il n’a pu actuellement renouer le discours avec Adrien Rabiot, depuis sa mise à l’écart de l’équipe de France.

« J’ai sollicité Adrien Rabiot pour qu’il vienne s’expliquer dans mon bureau, poursuit le patron de la FFF. Et c’est Madame Rabiot qui a répondu en disant qu’elle voulait venir d’abord elle toute seule au rendez-vous. Je lui ai dit qu’il n’en était pas question, même en rêve. C’était après qu’il a renoncé à être réserviste pour le Mondial. Il y a eu ensuite un deuxième contact, où elle nous a indiqué, cette fois-ci, qu’elle viendrait avec son fils. Ce n’était pas ce que je souhaitais, donc il n’y a pas eu de rendez-vous. Je voulais lui dire qu’il était trop jeune pour se fâcher avec l’équipe de France. Mais cela n’a pas pu se faire et c’est dommage. » Il nous a en effet été confirmé qu’une demande d’entretien avait été faite et qu’à ce jour, cette entrevue n’a toujours pas eu lieu.