I.C.C: un jolie chèque pour le PSG.

Face au Bayern récemment en Autriche (défaite 1-3) et contre Arsenal, samedi à Singapour (revers 1-5), le PSG devait composer notamment sans les Areola, Dani Alves, Meunier, Marquinhos, Thiago Silva, Kimpembe, Kurzawa, Verratti, Draxler, Di Maria, Neymar, Cavani et Mbappé. Certains de ces éléments (Draxler, Verratti ?) pourraient faire leur rentrée lundi devant l’Atletico, mais les stars de l’effectif ne reprendront pas avant le 6 août prochain. Un handicap évidemment pour un club qui, en 2015 et 2016, s’était adjugé le trophée nord-américain de l’International Champions Cup.

Pour autant, les Parisiens (qui, cette année, ont opté pour l’Extrême-Orient) n’ont certainement pas fait le voyage pour rien. A Singapour, le PSG, qui a déjà scellé de nombreux accords commerciaux en Asie – du Qatar à la Chine, en passant par les Emirats Arabes Unis ,venu étendre davantage encore son réseau et soigner son image à l’échelle internationale. Pour chacune de ses sorties dans la compétition, le club de la capitale perçoit du reste une indemnité de 2 millions d’euros, soit 6 millions au total. De quoi payer le salaire du trio magique Neymar-Mbappé-Cavani pour un mois, hors charges.