Jean Michel Aulas se plaint à nouveau du PSG

  • 29 juin 2016
  • 104 Views
  • 4

Encore une fois de plus dès qu’il s’agit d’envoyer un tacle au PSG, le président de l’Olympique Lyonnais  Jean Michel Aulas n’est jamais bien loin. Ce mercredi sur RMC, une fois de plus le président se plaint de la puissance financière du club de la capitale.

Dans un monde libéral, lorsqu’un certain nombre de compétiteurs disposent de moyens qui sont différent des autres, soit on essaie d’avoir les mêmes moyens, soit on essaie que ces moyens particuliers ne se perpétuent pas trop longtemps. On a un Paris Saint-Germain surpuissant qui a des qualités immenses et de très grands dirigeants. Ils ont un actionnaire qui est un Etat souverain différent de la France et qui alimente le PSG de ressources gigantesques, 150 à 200 millions par an, ce qui crée un certain nombre de situations de concurrence qui sont difficiles à contourner. On fait le maximum. Lorsque l’on investit, on emprunte, on fait en sorte de construire des choses qui sont pérennes et solides comme un stade. Mais en face, il faut pouvoir lutter et c’est vrai que le Paris Saint-Germain dispose d’un certain nombre de ressources qui ne sont pas dans la catégorie des autres clubs. J’insiste sur le fait qu’il conviendrait qu’il n’y ait pas cet écart gigantesque.  Je crois que le PSG va vers un budget de 600 millions d’euros. Lyon aura le deuxième budget avec 200 millions, c’est trois fois moins. Il y a 400 millions d’euros d’écart par an. Il n’y a pas de réalité économique qui permet de justifier cette différence. Je pense qu’en ce moment, on ne va pas dans l’intérêt du football avec ce type d’accords.

Décidément Jean Michel Aulas ne lâche plus le PSG et passe plus de temps à parler de Paris que de son club.

 

Previous «
Next »

4 thoughts on “Jean Michel Aulas se plaint à nouveau du PSG

  1. qu’il se tait une fois pour toute avec ces gérémiades il ne fait pas de bien à la ligue 1. Je lui répondrais et toi AULAS avec ton Lyon quelle grosse différence de budget avec les Nancy, Metz ou par exemple Angers et eux ne te critiquent pas. La JALOUSIE paraît être de mise chez ce personage. Par contre il ne dit mot quand il encaisse les droits télés versés par Bein sport donc les Quataris. Que dit-il de Monaco qui est une principauté administré par un Ruusse dont on ne sait trop nous lambda d’ou vient l’argent????? Monsieur AULAS le persifleur rogner encore votre frain pour plusieurs années et que ca vous plaise ou non les Quataris continueront d’alimenter les caisses du foot, les devises importées en France et les impôts payés par leurs joueurs. Vous seriez plus digne de critiquer viotre gros budget vis à vis des petits budgets de petits clubs.

  2. pas content le père AULAS, BEN ARFA vient de lui échapper pour aller chez son pire ennemei

  3. il oublie de dire que ses seules titres, il les a gagné avec le même système. un budget double par rapport au premier poursuivant. a l’époque les chiffres étaient moins haut, mais au finale c’était la même chose, il pouvait se permettre d’acheter chaque année, les meilleurs joueurs de chaque adversaire, les fragilisants encore plus, quitte a ,e même pas les faire jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *