Un lancé de baton pour Lucas !

Please log in or register to like posts.
News
Malgré l’interdiction de déplacement pour les fans du Paris Saint Germain, les dérapages eux étaient bien présents au stade Furiani !
La première victime des mauvais gestes, est le brésilien Lucas MOURA.
Alors qu’il se préparait pour tirer un corner, Lucas a été touché par un projectile.
Il a bien manifesté sa colère et son exaspération en zone mixte mais aussi sur son compte Twitter !
tweet lucas
Le geste qualifié « inadmissible » et Lucas MOURA espère que des sanctions seront appliquées au club !
Le club corse lui s’est défendu en reprochant à l’attaquant parisien d’avoir simuler l’agression.
Antoine AGOSTINI, le directeur des services généraux du club s’est exprimé à ce sujet, après être monté voir les images de l’agression avec Paul DECLAUDE le délégué de la Ligue de Football Professionnel !
Il n’y a pas eu de coup porté, le joueur n’avait pas à s’effondrer, on espère que cette simulation sera sanctionnée, on espère que Lucas MOURA assumera la comédie qu’il nous a jouée, a dit le directeur des services généraux du club, Antoine AGOSTINI, chargé de la sécurité.
Il ajoute ensuite :
On sent encore une fois que la machine médiatique s’emballe, qu’on ne nous rejoue pas le couplet  »Bastia, le stade sulfureux, etc.’
Nous avions un match difficile à organiser, et on s’en est plus que bien sorti
Même s’il insiste sur la simulation de LUCAS, il reconnaît et condamne le geste du supporter bastiais :
l’intention de toucher y est, et on fera ce qu’il faut pour que ce supporter prenne ses responsabilités, mais il ne l’a pas touché. Ce n’est pas question de version mais de preuve absolue.
Lucas MOURA et Antoine AGOSTINI ont ensuite échangé sur les faits en zone mixte ! Le dirigeant bastiais a bien précisé que le Sporting Club de Bastia allait saisir la Ligue ! Il ajoute ensuite :
Le joueur a baissé les yeux, il m’a dit: ‘Alors ça veut dire que je mens?’
Je lui ai dit: ‘Tu le prends comme tu veux’
Le brésilien s’est défendu, en zone mixte, ce l’accusation bastiaise :
Il faut regarder la vidéo, il m’a touché
Il a touché ma tête, ce n’est pas normal, mais ici c’est normal, chaque fois qu’on vient ici pour jouer c’est comme ça, il n’y a pas les conditions pour jouer. Nous on vient pour les trois points et eux sont là pour faire le bordel !
Nul doute que cet évènement ne restera pas sans conséquences !
Po.

Reactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *