les notes de PSG-Rennes

1487 0
smartselectimage_2016-11-06-15-56-46.png

Dans le jeu, on ne l’a pas vu. C’est simple : Edinson Cavani n’a touché que cinq ballons dimanche soir sur la pelouse du Parc. Cinq petits ballons, qu’il a su faire fructifier puisque deux d’entre eux ont fini au fond des filets. Pas le premier, puisque c’est Gelson Fernandes qui s’est chargé de le faire lui-même (31e). Mais le deuxième, même s’il est consécutif à une énorme erreur de Pedro Mendes, il ne le doit qu’à lui-même : une frappe enveloppée, parfaitement placée, sans même avoir jeté un œil vers le but de Costil, lobé sur ce coup-là. Voilà Cavani à 15 buts en 15 matches. Seule ombre au tableau, sa blessure à la cuisse, qu’il faudra surveiller.

Rabiot, deux matches… dans le match

Sa première période n’est pas mauvaise, loin de là. Mais à plusieurs reprises, celui que Didier Deschamps a retenu jeudi avec l’équipe de France, a manqué de spontanéité et de simplicité. Cela a notamment accouché d’une occasion nette de but pour Paul-Georges Ntep (24e). Mais une fois repassé en position de relayeur avec l’entrée en jeu de Motta (61e), Rabiot a changé de visage. Plus libéré, plus entreprenant dans le jeu, il a décoché une frappe lointaine du gauche dont le rebond a trompé Costil (67e).  Verdict ? Relayeur oui. Sentinelle non.

Thiago Motta, une entrée déterminante

On ne va pas dire que sa présence sur le terrain, en remplacement à l’heure de jeu de Blaise Matuidi (62e), a totalement changé la face du match, qui semblait déjà acquis pour le PSG. En revanche, son entrée en jeu a rebattu les cartes du milieu et définitivement libéré le PSG, plus à l’aise avec un Rabiot plus recentré dans le cœur du jeu.  La justesse de son placement et la précision de ses passes (97 % de passes réussies et 3 petits ballons perdus) ont fini de dynamiter la défense rennaise. Et en fin de rencontre, il a touché le poteau droit (90e+1).

Trapp 5

Aurier 6

Marquinhos 6,5

Thiago Silva 7

Maxwell 5,5

Rabiot 6,5

Verratti 6,5

Matuidi 4,5 (remplacé par Motta, 61e)

Lucas 5 (remplacé par Ben Arfa, 68e)

Cavani 8 (remplacé par Jesé, 46; 5)

Di Maria 6

 

source et texte: rmcsport

Pas de commentaire

Laisser un commentaire