La Ligue 1 va t’elle regretter Zlatan ?

  • 5 août 2016
  • 129 Views
  • 0
« Je trouve que c’est un joueur immense. C’est tellement un leader, il est tellement charismatique. Il va manquer à Paris, il me manque déjà. Quand il est sur un terrain, je suis ravi parce que je sais qu’il va nous sortir un geste de folie. Il tirait tout le monde vers le haut. Et il faisait jouer les autres !
Il suscitait l’admiration chez ses partenaires, la crainte chez ses adversaires. Certains l’adoraient, d’autres le détestaient, mais tous le respectaient. Ce mec a de l’aura. Le PSG et la Ligue 1 en profitaient. Ils vont désormais apprendre à s’en passer. Forcément, cette période s’accompagnera de regrets. »
Déclaration de Daniel BRAVO, journaliste à Canal+ à la fin de la dernière saison !
« Je suis arrivé comme un roi, je pars comme une légende. »
La saison 2016-2017 va reprendre ses droits samedi soir pour le Trophée des Champions. Cette année encore le Paris Saint Germain va affronter son dauphin, l’Olympique Lyonnais.
L’acquisition du premier titre pour le Paris Saint Germain se fera sans l’influence du géant suédois Zlatan IBRAHIMOVIC parti à Manchester United !
Avec les 156 buts inscrits en 4 ans, il devance de très loin le portugais Pedro Miguel PAULETA et ses 109 buts !
Zlatan IBRAHIMOVIC restera pour très longtemps le roi incontesté du Paris Saint Germain !
Les dirigeants du club de la capitale vont ils regretter le transfert du suédois ? En tout cas plusieurs questions vont devront vite trouver une réponse !
Lors des quartes années passées au Paris Saint Germain, IBRAHIMOVIC aura été 3 fois meilleur joueur de Ligue 1 et 3 fois meilleur buteur. Et les 38 buts inscrits lors de l’exercice 2015-2016 auront fait de lui le meilleur buteur de l’histoire du PSG !
Le retour d’El MATADOR à la pointe de l’attaque parisienne ?

Malgré le départ du suédois pour les pelouses anglaise, les dirigeants du club Champion de France n’ont toujours pas recruté un joueur ayant sa stature et sa présence ! Et ce n’est pas Edinson CAVANI, au vu des matchs de préparation, qui fera oublier le travail du suédois !

En effet El Goleador, malgré qu’il est retrouvé son poste dans l’axe de l’attaque parisienne, n’est pas encore parvenu à hisser son niveau jeu pour rivaliser avec celui d’IBRA. Sa place de titulaire sur les fronts de l’attaque parisienne pourrait être retirer si l’uruguayen ne parvient pas à retrouver l’efficacité et le niveau qui l’avaient fait venir au Paris Saint Germain !
Le départ du suédois, sera t’il synonyme d’exploit pour Edinson CAVANI ? Lui qui étale depuis son arrivée qu’il est fait pour jouer au poste de numéro 9, aura été entendu par les dirigeants parisiens. A lui de briller par son talent et en nombre de réalisations comme lors de son passage en Série A, dans le club de Naples, où il avait inscrit la coquet total de 78 buts !
La pression sur ses épaules va être surement multipliée !

Un collectif plutôt qu’une unique étoile ?

Les 4 dernières années, le club parisien semblait vivre et exister grâce à un Zlatan IBRAHIMOVIC surexposé. Et ce même si plusieurs joueurs comme, Angel Di MARIA, Marco VERRATTI, Thiago SILVA, MAXWELL…(pour ne citer qu’eux), se sont élevés au titre d’étoile du football mondial !

Avec le départ du suédois, le Paris Saint Germain va pouvoir aussi se construire un vrai collectif sans tête d’affiche ! Et l’ensemble des grands noms du club vont pouvoir individuellement et collectivement se forger leur propre statut d’icônes ! Du coup, le nouveau collectif parisien façonné par Unaï EMERY ne pourra qu’être meilleur que l’an dernier. Et côté spectacle, des joueurs comme les argentins Angel Di MARIA et Javier PASTORE, le français Hatem BEN ARFA, l’ivoirien Serge AURIER ou encore le petit Marco VERRATTI ne seront pas en reste !

L’histoire du club parisien en Ligue des Champions et l’insuffisance suédoise !

Si le suédois a marqué de son empreinte le Championnat de France de Football, il ne l’aura pas été en Ligue des Champions. En effet, Zlatan IBRAHIMOVIC aura très souvent fait parler de lui par une certaines inefficacité lors des rencontres couperets, notamment en Ligue des Champions !

Hélas, pendant les 4 saisons que le suédois aura passé au Paris Saint Germain, il n’aura jamais pu hisser le club de la capitale au delà des quarts de finale de l’ultime compétition européenne. Les échec consécutifs sont tant de trophée manquant au palmarès du club parisien et de ce fait au palmarès du suédois !

Le Paris Saint Germain version Unaï EMERY, atteindra t’il cette année le dernier carré de la C1 ?

 

Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *