Marco Verratti se livre sur ses erreurs et sur son avenir !

En conférence de presse ce mardi, à Coverciano, le milieu de terrain Marco Verratti n’a éludé aucun sujet, évoquant notamment son récent contrôle en état d’ébriété. « Ça a été une semaine difficile, parce que j’ai fait une connerie. Tu ne peux pas faire ce genre de choses quand tu défends les couleurs d’un grand club. J’ai demandé pardon, devant tout le groupe, il faut passer à autre chose », a-t-il expliqué.

L’international transalpin (27 sélections, 1 réalisation) est également revenu sur les révélations des Football Leaks au sujet de la prime d’éthique versée aux joueurs par le club de la capitale, apportant ses précisions. « C’est une prime qui regarde les joueurs. Il y a certaines clauses à respecter dans nos contrats. Il y a énormément de règles à respecter, une centaine, comme ne pas manquer de respect au club ou à nos partenaires, il n’y a pas que les applaudissements auprès des supporters », a-t-il lâché, lui qui est comme un poisson dans l’eau au Parc des Princes, où son contrat court jusqu’en juin 2021.

« Je ne pense pas à changer de club. Je ne fais pas attention à ce que peuvent dire la presse et les journalistes, que le moment soit négatif ou positif. Je joue pour un club, qui a confiance en moi et me le démontre en permanence. Je suis là-bas depuis 7 ans, je n’ai jamais eu de problème avec un entraîneur. Surtout dans une équipe qui peut se permettre d’acheter chaque année de grands joueurs. Depuis qu’Ibra est parti, je suis responsable de beaucoup de choses, j’ai encore plus envie de continuer pour gagner quelque chose d’important », a-t-il lancé, pensant évidemment à la Ligue des Champions.

« La Champions League est l’un de nos objectifs. Les favoris sont le Bayern, Barcelone et la Juventus. Ce sont de grandes équipes, avec de grands effectifs. L’issue de notre groupe est très incertaine, difficile à prévoir, avec trois équipes qui mériteraient de se qualifier pour les huitièmes de finale. Nous tenterons de faire de notre mieux contre Liverpool », a-t-il indiqué, heureux d’avoir été rejoint par son compatriote Gianluigi Buffon (40 ans) dans l’aventure parisienne. « Gigi est vraiment heureux d’avoir choisi Paris. Il a l’enthousiasme d’un enfant, il a contaminé tout le monde. Je pense que cette expérience lui a rendu l’envie et l’enthousiasme », a-t-il ajouté.