Menes: Le comportement des Parisiens n’était pas loin d’être scandaleux

3163 0

« Même si le mot est fort, pendant une heure, le comportement des Parisiens n’était pas loin d’être scandaleux. Le gros plan sur Pastore à la mi-temps en est le symbole parfait. Blessé au mollet – pour changer – il s’affiche avec un grand sourire alors que son équipe est menée 2-0, peste-t-il sur son blog. Depuis son arrivée à Paris, Unaï Emery a parait-il tout changé, tout métamorphosé. Mais on se rend compte qu’au niveau des mentalités, ce sera sûrement plus compliqué. Il n’y a qu’à voir la tête de Verratti au moment de sa sortie. Quant à Di Maria, il a fait n’importe quoi du début à la fin hier soir, ne jouant que pour sa pomme ou balançant les ballons devant.

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *