Mercato : Adrien Rabiot : qui a vraiment la main ?

A quelques jours de la clôture du mercato, le PSG semble toujours être en grand chantier…pour ne pas dire en plein doute !
Cette situation a au moins le mérite de faire le bonheur des médias qui peuvent chaque jour faire une édition spéciale « mercato du PSG » mais également et surtout le bonheur des agents et des joueurs à la recherche d’une prolongation de contrat ou d’une revalorisation salariale. Le PSG est sans cesse brandi comme un épouvantail capable et désireux d’acheter tous les meilleurs joueurs évoluant en Europe.

Dernière information en date, « Adrien Rabiot a été proposé au Real Madrid »… qu’en est-il ?

Sans revenir sur les multiples évolutions du dossier Rabiot et en se basant uniquement sur les spéculations médiatiques (puisqu’au final, est-on sûr que ce qui est annoncé dans la presse est vrai ? Un journaliste est-il systématiquement présent à la table des négociations aux cotés de Véronique, Adrien et Antero ?), Adrien Rabiot vient de refuser une ultime offre du PSG qui correspondrait cependant peu ou prou à ce qu’il avait exigé: contrat de 2 ans avec un salaire mensuel de 600 000€ et quelques primes collectives de résultat. Ainsi, le PSG se plie à toutes ses exigences alors qu’ils étaient initialement plutôt réticents à un contrat si court, mais cela ne suffit pas. On pourrait donc en conclure que Rabiot, en position de force, préfère partir libre l’an prochain…pour empocher au passage une belle prime à la signature ! Nul doute qu’il aura pas mal d’offres ! De son côté, le PSG perdra, sans aucune indemnité…un joueur qu’il a toujours choyé, chéri, protégé…mais surtout formé et amené au plus haut niveau !

Visiblement, les plans de Nasser sont depuis peu différents. Peut-être en a-t-il finalement marre lui aussi de voir Rabiot piétiner et mépriser le club avec ses caprices de diva et ses exigences de Duc… Peut-être sait-il tout simplement qu’avec la menace permanente du Fair-Play financier, le PSG n’a pas les moyens de prendre un risque ou de sanctionner sportivement Adrien Rabiot. Ainsi, peut-être le PSG a-t-il finalement décidé de le laisser filer pour pouvoir dans les heures qui viennent se concentrer sur son remplacement et sur les autres postes à renforcer avec une enveloppe financière plus conséquente et une situation plus saine et sereine. Par la même occasion, le PSG perdrait cependant la face aux yeux de l’Europe footballistique qui se réjouirait de voir un joueur parisien tenir bon dans son bras de fer et faire plier l’ogre parisien.

Ou alors… le proposer au Réal est peut-être juste l’ultime tentative de la direction parisienne pour reprendre le contrôle de la situation. Une telle proposition, si elle venait à intéresser le Real, serait d’une part un véritable pied de nez au Barça (qui n’est pas étranger à l’imbroglio actuel) et permettrait d’autre part au PSG de reprendre la main en fixant un ultimatum strict à Adrien Rabiot qui doit désormais prendre une décision « sous pression ».

Adrien Rabiot mis sur le marché : réalité, coup de force, coup de bluff ou coup d’éclat ?

Rédacteur :

Mickaël GUYOT-W

Leave a Reply