Plusieurs voix qui portent s’élèvent déjà contre Di Maria

Angel Di Maria fait partie de ces joueurs dont on attend toujours plus, vu le talent qu’on leur connaît. Habitué à briller depuis ses grands débuts à Louis II puis en Ligue des champions, l’ancien crack du Real Madrid traîne un peu la patte gauche depuis une semaine. Malgré une prestation plutôt neutre contre l’En Avant Guingamp mardi soir (3-0), Di Maria est tellement au dessus du lot qu’il a toutefois su marquer un but et distribuer une passe décisive, comme l’a fait remarquer justement Pierre Ménès en précisant « en étant très loin d’être brillant ». Le consultant de Canal+ n’est pas le seul à vouloir en voir davantage de la part d’un joueur arraché cet été à Manchester United pour la modique somme de 63 millions d’euros.

« Un manque de jeu en première intention »

« C’est plus facile de monter une équipe pour défendre que pour attaquer, c’est pourquoi on va retenir du PSG les difficultés de l’animation, remarque Luis Fernandez dans L’Équipe qui poursuit. Je trouve Di Maria très actif, mais il n’a pas encore les automatismes avec ses nouveaux partenaires ». Consultant pour Canal+, Olivier Rouyer abonde : « On sent une complicité mais ça manque de jeu en première intention. Ils doivent trouver cette fluidité dans la circulation », insiste-t-il. Il est également à noter que le manque d’automatismes doit encore être travaillé pour Di Maria, surtout dans sa zone de construction où il s’était très bien entendu avec Marco Verratti contre Malmö avant de devoir cohabiter avec Javier Pastore face à Guingamp.

Leave a Reply