pastore

Riolo voit une grosse injustice dans les choix de Blanc

Sur son blog, le consultant s’est montré particulièrement élogieux envers El Flaco en évoquant la première période : « Avec un milieu Motta-Matuidi-Pastore, forcément le jeu collectif est plus fluide. Pastore organise, tente, ouvre, crée. L’homme fort, c’est lui. Son but, une frappe lumineuse, délicieuse, confirme l’impression. »

Après la pause, Pastore est également le seul joueur à sortir du lot selon Riolo. « Dans le jeu, Di Maria est étrangement absent. On ne voit que Pastore. Le seul à faire avancer la machine. » Et Riolo de conclure avec une question sur les choix de Laurent Blanc : « Le trio offensif type est-il toujours Ibra, Di Maria, Cavani ? Franchement, je n’arrive pas à croire que Pastore n’est pas titulaire au PSG. »