Thomas Meunier: Mon intégration a même été plus facile qu’à Bruges
Connect with us

News

Thomas Meunier: Mon intégration a même été plus facile qu’à Bruges

Published

on

« Pour tisser des liens, tu donnes de te personne mais tu attends aussi un retour. Et c’est là que tu vois que ce groupe est ouvert. De l’extérieur, on pourrait se dire : c’est Paris, égo surdimensionné, beaucoup d’argent, l’indifférence, etc. Pas du tout ! La vie sociale est très intéressante. Mon intégration a même été plus facile qu’à Bruges. J’étais jeune (19 ans), je ne parlais pas néerlandais alors que c’était la langue du vestiaire. Ici, c’est le français, c’est plus facile. Humainement, il sont tous très corrects en plus d’être bien au-dessus de la moyenne sur le terrain. Après c’est un autre monde. Rien que la préparation : un stage à Los Angeles, c’est autre chose que de prendre le bus pour aller au milieu d’une forêt aux Pays-Bas ».

0 Lecteurs (0 votes)
Niveau de satisfaction0
Ceux qui ont participé Cet article vous a t-il intéressé
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Cet article vous a t-il intéressé

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2017 Le Onze Parisien.fr - Tous droits réservés.