Trophée des Champions : le règlement de compte …

  • 6 juillet 2016
  • 100 Views
  • 0

Le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel AULAS, nous a habitué a des sorties médiatiques fracassantes en cours de saison, mais pour cette nouvelle année, il commence à peine les entrainements repris.

Alors qu’il a été interrogé sur la rencontre Paris Saint Germain – Olympique Lyonnais lors du Trophée des Champions, il s’est exprimé en ces termes :

« On sait bien que le PSG est très fort, probablement le plus fort en Ligue 1, mais sur le Trophée des champions je pense qu’on peut rivaliser. En plus Nabil FEKIR ne sera pas suspendu comme l’année dernière, donc je ne vais pas avoir besoin de passer un coup de fil à Nasser pour lui demander de le faire jouer. On va essayer de remettre les pendules à l’heure le 6 août prochain en Autriche. »

Pour mémoire, le président lyonnais avait demandé, l’année dernière aux dirigeants parisiens, de faire preuve de fair-play en autorisant Nabil FEKIR, sous le coup d’une suspension et de permettre à son joueur de participer à la rencontre. A l’époque, les dirigeants parisiens n’avaient pas cédé à cette demande.

Donc pour cette année, J.M.A veut « remettre les pendules à l’heure » , ce qui voudrait faire comprendre au club francilien qui EST LE PATRON de la Ligue 1? Le départ de Zlatan et de Laurent BLANC, l’arrivée de KRYCHOWIAK, BEN ARFA, d’Unai EMERY pourrait permettre au club lyonnais de fantasmer, à une victoire !

Un excès de confiance, un petit coup de pression, qui ne tiennent pas compte que le groupe parisien n’a été que très peu remanié et qu’il est surtout composé, pour une grosse partie, de joueurs internationaux plus que motivés !

Affaire à suivre …

Po.

 

Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *